1/4

Le pavé 

Installation, dimensions variables, 2017. 

Contrecollage sur médium, marbre noir d’Izaourt

Cette installation confronte une image à un volume, la photographie d’une rue d’Angers à un bloc de marbre noir. Elle à été conçue dans la volonté de faire dialoguer mon travail avec l’espace public, et l’espace intérieur d’exposition avec l’espace extérieur. Sur l’image, un des pavés de béton coloré est manquant. Placé devant l’image, le bloc de marbre, taillé aux dimensions exacte d’un pavé, évoque une relation entre le volume et le visuel. Cette relation reste toute fois ambigüe, à mi-chemin
entre l’hypothétique réparation de ce « manque » dans l’espace public et un usage
plus revendicatif ou perturbateur, que cristallise la pavé, comme arme et symbole d’insurrection. Taillé dans le marbre, matériau onéreux qui traduit généralement
une volonté de pérennité, ce pavé exprime un état d’exception, en se di érençiant
de ses semblables de béton. Hommage aux luttes sociales dans l’espace public, cette confrontation image également di érents niveaux de perception de l’espace, physique ou politique, réel ou symbolique.